lundi 5 février 2018

Valorisation à la "une"



L'édition du 4 février 2018 de l'hebdomadaire Sud-Ouest Le Mag consacre un sujet à l'étude que je mène sur les représentations littorales dans l’œuvre de Fernand Braun. Dans un entretien avec la journaliste Anne-Lise Durif, nous abordons la question de l'invention du paysage balnéaire dans les années 1900 grâce à la photographie et la carte postale.

jeudi 21 décembre 2017

C'est haut mais c'est beau



L'histoire de l'île d'Oléron dite depuis le ciel pour l'émission de télévision Midi en France. Quelques mots sur l'invention de la pointe de Chassiron comme destination touristique dans les années 1900, sur la Citadelle du Château d'Oléron comme marqueur de l'histoire politique du XIXe siècle ou encore sur les derniers jours de l'occupation nazie en Charente-Maritime.

samedi 16 décembre 2017

Coup de vent




Lecture d'archives photographiques pour étudier la question de la mise en image des tempêtes sur les littoraux. Ou comment se fabrique le cliché du catastrophique. Ici en décembre 1999 à Marennes-plage, Bourcefranc-Le Chapus et Rochefort-sur-mer.

Archives


Pour nourrir les réflexions sur la mise en image de l'exploitation des ressources littorales, lecture de photographies d'archives représentant l’ostréiculture dans le bassin de Marennes-Oléron. Ici, à Bourcefranc-Le Chapus au milieu des années 1970. En laissant croître les huîtres sur un vélo hors d'usage, l’ostréiculture fabrique son propre folklore à destination des touristes. Une représentation ensuite diffusée sous forme de carte postale.

Découverte




Investigations en cours après la découverte d'un fonds unique et exceptionnel de clichés originaux signés Fernand Braun. Datés de 1917, ils relatent le séjour sur la côte charentaise de soldats malgaches enrôlés dans la Première Guerre mondiale. Si certaines vues furent diffusées à l'époque, beaucoup sont inédites. Ce séjour sur la côte atlantique s'inscrit dans le cadre plus large de l'accueil de troupes coloniales dans la mondaine station balnéaire de Royan. En effet, la ville bénéficie d'un climat propice au repos tandis qu'elle offre toutes les infrastructures nécessaires à l'hébergement des soldats (casinos, hôtels). A suivre.

mardi 21 mars 2017

La tempête Xynthia, les ans d'après


Xynthia, le jour d'après (28 février 2010).


Xynthia le jour d'après, un an après.


Xynthia le jour d'après, cinq ans après.


Xynthia le jour d'après, aujourd'hui.

Les conséquences paysagères du passage de la tempête Xynthia sur la côte charentaise en 2010 sont plurielles. En outre, l’événement a "réveillé la mémoire" du risque littoral. L'une des conséquences concrètes de cette prise de conscience collective s'illustre par le retrait de certaines zones de construction. Si la "déconstruction" est progressive, ces nouvelles friches sont parfois occupées ou réaménagées par des artistes comme ici à Boyardville dans l'île d'Oléron. Pour ne pas oublier que ce vide apparent dans le paysage n'en est pas un. Cette observation contemporaine des paysages littoraux permet à l'historien d'inscrire sa connaissance et son action dans le temps présent.

mercredi 9 novembre 2016

En tournée ! (2016-2017)






Pour assurer la promotion de mon livre - Fernand Braun, photographe des Charentes. 1878-1920 - seront organisés dans les deux Charentes, à partir de l'automne 2016, plusieurs interventions auprès des musées, universités populaires, médiathèques, associations patrimoniales, etc. Ci-dessus, quelques affiches de promotion et un article de La Charente Libre. Le livre est en vente partout en France, publié par les Presses Universitaires de Rennes, 486 pages, 600 illustrations, 36 euro. Préface du Professeur émérite des universités Guy Martinière. Crédit du portrait promotionnel : atelier Lazennec.

lundi 4 janvier 2016

Fernand Braun, le livre

Mon ouvrage sur le photographe Fernand Braun est disponible dans toute la France depuis le 11 décembre 2015 (sortie nationale), chez les libraires indépendants comme auprès des enseignes de grande distribution de produits culturels ou les plates-formes de ventes en ligne : 480 pages, 600 illustrations, 36 euro TTC. 


CAILLAUD Benjamin, Fernand Braun, photographe des Charentes. 1878-1920, Presses Universitaires de Rennes, 480 pages.


Extrait du 4e de couverture : "De 1878 à 1920, la photographie ne cesse de se populariser tandis que la carte postale matérialise l’esprit de modernité des années 1900. Dans ce livre, Benjamin Caillaud propose d’interroger l’objet carte postale depuis le point de vue de l’historien. Avec près de 600 clichés reproduits, cet ouvrage dévoile la sensibilité et l’intelligence créatrice du photographe Fernand Braun tout en questionnant l’identité contemporaine des deux Charentes : attractivité du littoral, importance du tourisme et du patrimoine, école publique et laïcité, progrès social et vie démocratique."


Ci-dessous, quelques pages de l'ouvrage :






samedi 23 mai 2015

Reportage sur l'exposition Fernand Braun

France 3 consacre un reportage sensible et instruit sur l'exposition Fernand Braun. Un sujet de Christine de Ponchalon et Patrick Mesner diffusé le 20 mai 2015.


Pendant le tournage :



mercredi 22 avril 2015

Le photographe Fernand Braun en image(s)

Voici pour vous convier à découvrir l’exposition Fernand Braun :

1. Un reportage réalisé à l'occasion de l'inauguration de l'exposition.


Journaliste : Nathalie Daury-Pain. Réalisation : Michel Gémon. Diffuseur : Ville de Royan.

2. Le texte du 4ème de couverture du catalogue qui présente la problématique générale de l'exposition. 


3. Quelques images exposées jusqu'au 22 novembre 2015 au Musée de Royan.






jeudi 16 avril 2015

Le photographe Fernand Braun au Musée de Royan


Invitation à venir découvrir une partie de l’œuvre du photographe Fernand Braun (1852-1948). Entre 1895 et 1920, il photographia les paysages balnéaires de Royan et de sa région avec une grande intelligence et une grande sensibilité. L'exposition est réalisée à partir de ma thèse de doctorat d'histoire soutenue en 2012 à l'Université de La Rochelle et des plus récentes études sur l'histoire de ce territoire.



 Les visiteurs découvrent l'entrée de l'exposition.


Le tireur de l'exposition, Gilles Lazennec, explique son travail de traitement à partir d'images anciennes.


Sur le vif : devant une photographie représentant Fernand Braun en compagnie de l'un de ses descendants, d'un collectionneur ayant prêté des œuvres, de votre serviteur et de la directrice du musée.


 Quelques mots posés sur les images.


 Le public découvre, espace après espace, l'exposition.


Présentation de l'exposition par les élus de la Ville de Royan et du Conseil départemental de la Charente-Maritime, de l'association des Amis du Musée et de la direction du Musée.


Prise de parole pour remercier les techniciens sans lesquels l’œuvre de Fernand Braun n'aurait pas été si correctement mise en valeur et présentée. 


Le public répond présent dès le vernissage, tenu le 2 avril 2015.




Précision, rigueur, organisation et bonne humeur ont été permanentes à l'occasion de la préparation technique de l'exposition. Merci et bravo à l'Atelier Lazennec de Rochefort pour son excellence et son expertise de tireur reconnues. Bravo et merci aux équipes d'Initiatives Emploi en Pays royannais pour leur efficacité et leur investissement lors de la création des éléments de scénographie et lors de l'accrochage des œuvres.

mercredi 14 janvier 2015

Un prix pour ma thèse


Mardi 13 janvier 2015, j'ai reçu à La Rochelle pour mon travail de recherche sur l’œuvre de Fernand Braun le PRIX SPECIAL 2015 DE VAUX DE FOLETIER. Décerné par l'Association des Amis des Archives départementales de la Charente-Maritime, ce prix est "destiné à couronner une thèse de doctorat rédigée en langue française, de quelque institution, française ou étrangère qu’elle émane, contribuant à une meilleure connaissance de l’histoire et des archives de la Charente-Maritime, ainsi que des provinces qui l’ont précédée et en constituent l’assise géographique".

A cette occasion, j'ai donné une conférence sur l’œuvre du photographe : tourisme balnéaire, invention d'un imaginaire littoral, instruction publique, laïcité : quand un photographe républicain s'emparait de la modernité. 


Ci-dessous, le reportage consacré à ma soutenance de thèse par une équipe régionale de France 3 : 


Un reportage d'Olivier Riou et Patrick Mesner. 

samedi 3 janvier 2015

Bientôt au musée (avril 2015)


Je serai le commissaire de l'exposition Fernand Braun, photographe à Royan programmée au Musée de Royan du 30 mars au 22 novembre 2015. Cette exposition est établie à partir de ma thèse de doctorat soutenue en décembre 2012 à l'université de La Rochelle. Ci-dessus, la couverture du catalogue dont la mise en œuvre a été confié au Studio Symbole (15 euro prix public).



Ci-dessous, extrait des 54 pages qui composent le catalogue. La question de la "balnéarisation du littoral" au tournant des XIXe et XXe siècles sera au cœur de la problématique de l'exposition.

Le catalogue est préfacé par Christian Malaurie, enseignant-chercheur, HDR à l'université Bordeaux-Montaigne en anthropologie des arts et du design. Il est l'auteur en 2015 de L'ordinaire des images. Puissances et Pouvoirs de l'image de peu (L'Harmattan). 


Autour de l'exposition sont programmées des conférences et plusieurs visites guidées par mes soins  (Nuit des Musées, Journées Européennes du Patrimoine, etc.). Une médiatrice interviendra également tout le temps de l’exposition tandis que des ateliers pédagogiques seront organisés chaque semaine.